Les 69 organismes appuyés par Centraide Outaouais lancent un cri du coeur à la population

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Embargo jusqu’au 28 janvier 2014, 10 h

conf presse Centraide

GATINEAU, le 28 janvier 2014 ‐‐ À six semaines de la fin de la campagne de Centraide Outaouais, les 69 organismes communautaires appuyés par cette organisation sont extrêmement inquiets et se préparent au pire.

En date du 24 janvier 2014, Centraide Outaouais avait amassé : 5 132 160 $, soit 88,79 % de son objectif.

« Après avoir essuyé deux ans de baisse dans notre financement, et après avoir été informés de la situation difficile de cette année, nous lançons un cri du coeur à la population avant qu’il ne soit trop tard », a affirmé en conférence de presse l’un des porte‐parole du groupe des 69 organismes, monsieur Stéphane Viau.

« Pour les organismes communautaires, ne pas atteindre l’objectif de 5 785 000 $ fixé par Centraide pourrait se traduire par une diminution de services à une clientèle vulnérable et fragilisée. Et bien que nous ne puissions pas connaître encore l’ampleur de la baisse réelle de notre financement, nous nous préparons tous au pire », a ajouté M.

Viau, aussi directeur général de l’Association pour l’intégration communautaire de l’Outaouais (APICO).

« Toute la population doit se mobiliser et contribuer à la campagne de financement de

Centraide Outaouais car les impacts et les enjeux sont majeurs pour les organismes et les clientèles qu’ils desservent », a dit M. Viau avant d’inviter quatre autres porte‐parole à en faire l’illustration.

Il s’agit de :

 Monsieur Yves Séguin, directeur général du Centre d’intervention et de prévention en toxicomanie de l’Outaouais (CIPTO) ;

 Madame Diane Tremblay, directrice générale d’Entraide familiale de l’Outaouais ;

 Monsieur Sylvain Laflamme, directeur général du Bureau Régional d’Action Sida (BRAS) ;

 Madame Louise Guindon, directrice générale des OEuvres Isidore Ostiguy.

Centraide Outaouais, a tout d’abord dit M, Séguin, est « un partenaire essentiel pour que l’on puisse accomplir notre mission par l’entremise de nos sept programmes/services. Pour le CIPTO, l’importance de Centraide Outaouais va bien au-delà des dollars et c’est son appui à l’innovation et aux projets issus de la communauté, pas des décisions ministérielles prises à Québec et Ottawa. »

Monsieur Séguin a illustré cet aspect important avec « la naissance et le développement du LAB qui auraient été impossibles sans l’implication de Centraide Outaouais. » Pour sa part, Mme Tremblay a enchaîné en disant : « Entraide familiale de l’Outaouais existe depuis 31 ans et n’aurait jamais pu accomplir sa mission de lutte à la pauvreté depuis toutes ces années sans le soutien de Centraide Outaouais. Il est primordial que ce soutien continue et que la population fasse un effort afin de participer solidairement à la lutte contre la pauvreté. »

Son organisme a pour mission régionale d’organiser des services d’entraide afin de répondre aux besoins de base des personnes et familles à faible revenu de l’Outaouais par le don de meubles et de vêtements, l’information et l’éducation.

Elle invite les gens à être « solidaires non seulement par la pensée mais aussi par des gestes concrets. Centraide Outaouais est en fin de campagne et il n’est pas trop tard pour contribuer ou faire un effort supplémentaire. »

Un cri du coeur

« Aujourd’hui, c’est un cri du coeur que je lance à toute la population de l’Outaouais car si l’argent diminue, les besoins, eux, continuent d’augmenter. Un organisme communautaire comme le Bureau Régional d’action Sida dont la mission première est d’aider les personnes vivant avec le VIH ne rencontre que très rarement des personnes de la classe moyenne ou des personnes aisées. Les gens qu’on rencontre ce sont des gens qui vivent, en grande majorité, dans une pauvreté financière, sociale et psychologique.

« Centraide Outaouais, poursuit M. Laflamme, c’est le pouvoir de changer les choses et lorsque vous donnez à Centraide Outaouais, vous donnez à des gens d’ici.

« Sans votre contribution, il nous sera impossible d’assurer tous les services et ça m’inquiète beaucoup. Nous avons besoin de vous. Prenez par exemple deux dollars par mois, donnez‐les à Centraide Outaouais et vous pourrez dire que vous avez fait la différence dans notre communauté », a‐t‐il conclu en invitant la population « à venir nous voir dans nos modestes locaux au centre‐ville de Hull. »

Madame Louise Guidon, directrice générale des OEuvres Isidore Ostiguy, a enchaîné en disant : « Depuis deux ans, Centraide Outaouais n’arrive plus à atteindre son objectif de campagne et ce sont les personnes que nous aidons qui sont directement touchées. »

Les OEuvres Isidore Ostiguy offre des logements permanents pour personnes seules et des logements d’hébergement temporaires pour famille. Cet organisme aide plus de 1 360 personnes en moyenne par année et, parmi elles, plus de 556 sont des enfants.

« Et je peux confirmer que les demandes d’aide vont en augmentant en même temps que le phénomène de la pauvreté. Contribuer à Centraide Outaouais, c’est donner dans sa communauté. Vos dons, quel que soit le montant, font toute la différence dans la vie de beaucoup de personnes d’ici », a conclu Mme Guindon.

(30)

Renseignements : Stéphane Viau

Directeur général

APICO

819 669.6219, poste 212

Recherchés – frigos, cuisinières, laveuses et plus

Entrepôt videDébut d’année difficile à Entraide familiale, notre entrepôt est vide de meubles usagés de base et les demandes s’accumulent. Encore une fois, nous devons appeler à l’aide.

Voici la liste détaillée de nos urgences :

–          6 frigos

–          5 poêles

–          5 laveuses

–          5 sécheuses

–          6 lits simples

–          des lits 2 places, des bureaux à linge,

En effet la période actuelle est difficile, puisqu’on nous offre des sofas et des téléviseurs au point de devoir les refuser, mais très peu de frigos, de cuisinières, de laveuses…

Entraide familiale de l’Outaouais donne aux ménages à faible revenu tous les articles de base utiles dans la maison : électroménagers, meubles, vaisselles, ustensiles, vêtements, etc.

Des ménages appauvris comptent sur notre aide.

Dans Gatineau nous faisons la cueillette des meubles et des appareils ménagers. Cependant nous avons une équipe sur la route donc… il peut y avoir un délai.

Alors, SVP, passez le mot, faites sonner notre téléphone au 819-669-0686 ou remplissez le formulaire en ligne. https://entraidefamiliale.wordpress.com/comment-nous-aider/meubles-appareils-menagers/

Tout ce que vous nous donnez doit être en très bon état de fonctionnement et très propre. Nous devons pouvoir redonner immédiatement les biens aux familles, nous ne pouvons les réparer ou nettoyer.

Merci!

Merci Myriame!

bottes Grâce à votre levée de fonds à laquelle plusieurs  de vos clientes et des entreprises de la région se sont jointes, 50 enfants de familles membres d’Entraide familiale de l’Outaouais pourront finir l’hiver les pieds au chaud et au sec.

OUI,  50 paires de bottes neuves  pour enfants sont entrées dans nos locaux pour être DONNÉES aux enfants de familles appauvries.

Merci Myriame et tout le  personnel du Studio de Coiffure l’Eclipse, 379 boulevard Alexandre-Taché qui avez amassé des dons en argent pour offrir ces bottes d’hiver neuves!

Merci!

Si vous avez à cœur de continuer à aider voyez ceci!

De retour pour l’année 2014

carte EFO-C’est avec plaisir qu’Entraide familiale de l’Outaouais a repris ses activités normales le matin du 6 janvier 2014.

Nous rappelons aux personnes et familles à faible revenu qui désirent recourir à nos services qu’ils doivent faire leur inscription pour 2014 à partir du 6 janvier.

Pour vous inscrire, presentez-vous au magasin avec les preuves de revenu, les cartes d’assurance-maladies des membres de votre famille et l’argent pour votre carte de membre.

En effet, comme Entraide familiale de l’Outaouais ferme tous les dossiers à la fin de chaque année civile tous les membres, nouveaux ou anciens doivent s’inscrire pour leurs cartes de membres 2014.

Bonne année à tous!